Tapsi et riz pilaf

Pour 6 personnes
Préparation : 40 mn
Cuisson : 1h

Ingrédients :

Tapsi

3 aubergines
3 courgettes
4 tomates
3 oignons
5 grosses pommes de terre
Les feuilles de 2 branches de céleri
3 piments
2 cuillers à soupe de concentré de tomate
1l d’huile de friture

Riz pilaf

300gr de riz basmati
1 oignon
2 cl d’huile d’olive
sel fin
45 cl de bouillon de légumes

Matériel

1 marmite
1 friteuse ou 1 casserole
1 araignée

Déroulé :

• Laver les légumes. Eplucher les oignons et les pommes de terre.
• Couper en tranches rondes d’environ 1cm d’épaisseur les aubergines, les courgettes, les
tomates. Couper plus finement les pommes de terre et les oignons en tranche de 0,5cm d’épaisseur.
• Mettre à chauffer l’huile dans la friteuse ou dans une casserole, idéalement à 170°C.
• Frire (sans trop marquer la coloration) les aubergines, les courgettes et les pommes de
terre.
• Dans le fond de la marmite : tapisser les feuilles de céleri, puis disposer en rosace les
tranches de tomates, les rondelles d’oignons, ajouter ensuite les aubergines frites, les
courgettes et les pommes de terres.
• Concasser grossièrement les piments et délayer dans le concentré de tomate mélangé
avec 20cl d’eau. Verser sur les légumes dans la marmite.
• Lancer la cuisson à découvert puis couvrir du couvercle et laisser compoter à feu doux
pendant 35 à 40mn. Surveiller régulièrement que le tapsi n’attache pas dans le fond,
rajouter de l’eau au besoin.

Le riz pilaf

• Préchauffer le four à 165 °c
• Éplucher et ciseler l’oignon. Chauffer un filet d’huile d’olive au fond d’une casserole et y
faire suer l’oignon avec une pincée de sel. Lorsque l’oignon est bien translucide, ajouter
le riz et le faire nacrer pendant 2 minutes.
• Déglacer avec un verre de bouillon de légumes. Laisser absorber le liquide.
• Ajouter le restant de bouillon.
• Débarrasser le riz dans un plat avec couvercle
• Enfourner pendant 15 minutes à 165°C. Ôter le couvercle à mi-cuisson, mélanger et
rectifier l’assaisonnement si besoin ou ajouter des épices.
• Si le riz manque un peu de cuisson, ajouter un peu de liquide bouillant et poursuivre la
cuisson quelques minutes.

Anecdote

C’est lorsque nous avons animé pour la deuxième fois un atelier au women center sur le camp de la Linière, que les femmes ont voulu nous apprendre à réaliser le « tapsi ».
On pourrait presque qualifier ce plat de « ratatouille kurde » à ceci prêt qu’il y a de la
pomme de terre et que les légumes présents y sont frits. Nous avons tant aimé, que nous
avons décidé de réaliser le tapsi en atelier dès le lendemain. C’est un plat qui plaît énormément, en témoigne le succès qu’il a remporté le soir au dîner.

 

Photo : (c) Valérie Lhomme