Première mission accomplie

Aujourd’hui 16 septembre 2016,

Nous atterrissons.

Ou plutôt non, ça n’est pas tout à fait vrai : nous planons encore… pour quelques heures, quelques semaines… ou pour le restant de nos vies peut être ?! Car c’est une expérience dont nous ne sommes pas sûres de revenir un jour.

La Linière – Grande-Synthe 001, première mission RECHO, s’est achevée il y a une dizaine de jours et nous reprenons petit à petit pied avec une autre réalité. Marquées définitivement et irrémédiablement par l’expérience que nous venons de vivre.

Notre première mission fut un succès, grâce à vous, grâce à votre soutien et à l’extraordinaire énergie que nous avons réussi à déployer au sein de l’équipe avec tous les bénévoles qui se sont joints à la cause sur le terrain. Grâce aux associations présentes à nos côtés, grâce à la fabuleuse chaîne de solidarité qui s’est mise en place autour du RECHO, grâce aux dons de nos partenaires, grâce a l’indéfectible soutien de la mairie de Grande-Synthe, nous avons pu réaliser chaque jour une moyenne de 500 repas, animer des ateliers de cuisine inoubliables qui nous ont permis de nous rencontrer dans la joie et les rires, nous avons pu voir et entendre le plaisir chez l’autre, nous avons ramené un peu de dynamisme sur le camp et de l’échange à travers le partage du dîner. C’était une expérience très forte et excessivement émouvante et nous sommes conscientes de la chance que nous avons eue de pouvoir mener à bien cette ambitieuse première.

 

Nous en tirons une leçon qui résonne à présent comme un mantra : tout est possible à qui s’en donne les moyens. L’entendre et le savoir est une chose ; le vivre et le comprendre en est une autre. Nous revenons riches de cette certitude. Nous pouvons toutes et tous avoir un rôle à jouer et transformer le cours de la réalité si nous rassemblons les énergies et les volontés. La création collective au service d’une cause nécessaire est possible.