Les Chefs

VANESSA KRYCEVE

Une cuisine végétale et responsable pour rassembler

L’expérience professionnelle de Vanessa débute par la pâtisserie chez Ladurée puis chez Pierre Hermé alors qu’elle a entre 16 et 20 ans. Sa double passion pour la cuisine et les lettres la conduit à travailler auprès de Julie Andrieu, journaliste et consultante culinaire. En 2009 paraît son premier livre de cuisine Délices et coeur brûlé, le journal gastronomique de MlleK chez Agnès Viénot, qui rencontre un vif succès en librairie. Elle poursuit sa formation en alternance chez Guy Savoy où elle découvre la véritable “gastronomie française”. A cette époque elle travaille pour des galeries d’art et des artistes en Allemagne et à Londres et pour des entreprises événementielles comme animatrice et cheffe indépendante ainsi que comme consultante pour des restaurants. En 2014, elle accepte la place de chef qui lui est proposée pour faire l’ouverture du bistro à cocktails ARTISAN, rue Bochart de Saron. Sa cuisine est définitivement responsable voire militante, à dominante végétale, emprunte de ses multiples expériences. Elle est graphique, généreuse et gourmande tout en étant équilibrée et saine.

ELODIE HUÉ

La cuisine pour transmettre, accompagner et agir

Depuis son plus jeune âge, Elodie se nourrit aussi bien des gens qu’elle rencontre, que de voyages. La première fois qu’elle est invitée à partager un repas, elle a 7 ans, au Sénégal. Pendant 1 mois, avec ses proches elle distribuera dans les écoles environnantes des vivres.
Quelques années plus tard Elodie se passionne pour les voyages, loin des sentiers battus, elle les vit comme un apprentissage sincère des cultures, celle d’une réalité des besoins d’un monde qui l’entoure.
En 2010 après 3 ans passées en école d’art, elle décide d’apprendre le métier de cuisinière auprès de chefs étoilés, de passionnés, Jérôme Banctel, David Toutain, William Pradeleix…. Elle croisera rapidement la route de chefs engagés lorsqu’elle travaille au restaurant associatif MANGER, Yannick Alléno, Pierre Gagnaire, Michel Trama, Christophe Michalak, Akrame Benallal, Amandine Chaignot et Justin Schmitt.
Elodie apprend et travaille, c’est entre deux services qu’elle obtient son CAP. Elle anime rapidement des ateliers culinaires participatifs, puis collabore sur des projets mêlant art et cuisine. Elle s’associe avec Vanessa en mai 2014 pour la création d’un projet de restauration locavore de 5 mois en Essonne, puis deviendra l’été suivant Cheffe en résidence éphémère au restaurant SPONTINI, rue des petits carreaux à Paris.

Elle exerce aujourd’hui son métier pour LE RECHO, passionnée, elle continue de donner des cours, et réalise des dîners privés chez les particuliers.

CHRISTOPHE MAROTEL

Rendre le monde de la restauration Ecoresponsable

Après 35 années d’une riche carrière dans de nombreux secteurs de la restauration, Christophe Marotel est aujourd’hui consultant culinaire, conseiller en gestion et formateur.
Il agit notamment comme soutien et conseil du festival WE LOVE GREEN, aide à la conception de la charte de qualité et apporte son expertise aux 30 restaurateurs présents. Il a également consulté pour l’offre alimentaire de la COP 21.
Habitué des événements d’envergure, investi par les notions de développement durable, d’alimentation responsable et de partage Christophe rejoint le Recho comme chef de terrain et apporte au quotidien ses compétences logistiques et culinaires.

MOHAMMAD EL KHALDY

Rassembler autour des saveurs de Syrie

C’est la guerre qui a fait du chef syrien Mohammad El Khaldy un « réfugié ».
Mohammad est né à Damas en 1980 et découvre à 16 ans le monde magique de la cuisine. Il est admis dans des restaurants reconnus et anime ses propres émissions de cuisine, avant d’ouvrir ses propres restaurants. Alors qu’il est demandé à Dubai, Abou Dhabi, au Liban et en Egypte, et que paraît son livre « Cooking civilization and assets », la malédiction de la guerre le contraint à fuir son cher pays.
Il traverse la mer puis l’Europe pendant 12 mois, avec sa femme et ses enfants, prêts à se reconstruire de zéro. Malgré sa peine, Mohammad El Khaldy n’a jamais abandonné ses rêves. Il fait tout pour les concrétiser et combler les rêves de ses enfants dans un pays qu’il dit « aimer pour les avoir acceptés tels qu’ils sont ».

EMAD SHOSHARA

La cuisine syrienne au coeur de Paris

Emad est né à Damas. Enfant, il a toujours voulu apprendre à cuisiner jusqu’à ce qu’il ait l’occasion, à l’âge de 14 ans, d’aider sa mère en cuisine. Il a alors découvert que la cuisine syrienne tire ses trésors de l’histoire même de son pays. Emad a été forcé de quitter sa patrie en 2012 et a séjourné dans plusieurs pays où il a fini par faire de sa passion pour la cuisine son métier. Depuis 2015, il vit à Paris où il travaille comme Chef indépendant dans des restaurants français et participe à des festivals de cuisine. En parallèle de son activité, il travaille à un projet de food-truck qui devra permettre au plus grand nombre de venir savourer au coeur de Paris le meilleur de la cuisine syrienne.

HIND TAHBOUB

Le soleil de Palestine

Cheffe palestinienne passionnée, Hind Tahboub s’engage à promouvoir la cuisine et la culture palestinienne.
Après avoir dû quitter la Palestine, Hind se forme au travers de plusieurs postes de Chef de partie dans des hôtels 5 étoiles à Dubaï et à Abu Dhabi.
Arrivée en France, elle crée “Bandora Cuisine” et s’efforce à mettre en avant la cuisine authentique et raffinée de son pays à travers ses pop-up, ses cours de cuisine, ses livres de cuisine, etc.
Hind est membre du conseil d’administration de l’Académie de cuisine arabe.

CLARENCE KOPOGO

De la France à l’Afrique

Clarence a passée une bonne partie de son adolescence à Bobigny (93). Après une première expérience, en salle au Comptoir Générale, elle décide de passer le pas de la cuisine, la production, et postule à la formation de Thierry Marx, CUISINE MODES D’EMPLOIS. En parallèle de sa formation, Clarence et sa sœur créent la Table Nali (comprendre « table sur la tête » en sängo) avec l’objectif de promouvoir la gastronomie Africaine, la cuisine de leurs origines (celle de leur mère), une cuisine méconnue du grand public que Clarence revisite avec bonheur.
Séduite par l’initiative et les valeurs du RECHO, Clarence participe activement aux ateliers de l’association. Dans ces temps actuels de replie sur soi, elle est persuadée que la cuisine est un vecteur de rassemblement.

KARIM HAIDAR

Faire connaître la cuisine du Monde Arabe.

Karim Haidar, ancien avocat, est devenu cuisinier par passion.
En 15 années, il a révolutionné les restaurants libanais à Paris, Beyrouth et Londres. Que ce soit en bistro (Liza, Au 29), en gastronomie (Zabad, Fakhreldine ou la Branche d’Olivier) ou même en restauration rapide (Comptoir Libanais), il a imprimé sa marque et tracé le sillon de la cuisine libanaise de demain.
Sa vision du traiteur libanais l’a transporté à travers le Monde pour les évènements les plus prestigieux.
Ses livres, traduits en plusieurs langues, et ses émissions de télévision sont des succès pérennes.
Aujourd’hui, il a décidé de se consacrer à un nouveau défi: faire connaître la cuisine et l’art de la table du Monde Arabe. Pour cela, après de longues recherches et études, il a créé dans son service traiteur des menus pour les différents pays arabes.
Et surtout, il travaille à la création de l’Académie de Cuisine Arabe avec les chefs et personnalités les plus marquantes de la gastronomie et de la culture… Et, il est toujours aussi passionné.

CHLOÉ CHARLES

Son savoir-faire pour rendre la gastronomie accessible à tous

Avant de vouloir être chef, Chloé aimait manger. Puis elle a un jour réalisé que c’était en réalité un métier. Elle fait tout pour pouvoir être élève à Ferrandi et petit à petit gravit les échelons, s’enrichissant du savoir de grands chefs tels que François Pasteau (L’épi Dupin, premier restaurant éco-responsable à Paris), Pascal Barbot (L’Astrance), David Toutain (Agapé Substance) et Bertrand Grébaut (Septime).
Forte de ces expériences, elle a été la première chef du restaurant Fulgurances, l’adresse durant 8 mois.

Dès sa première expérience en cuisine, Chloé est sensibilisée à l’amour des beaux produits par Francois Pasteau. Elle souhaite aujourd’hui transmettre ces valeurs aux personnes avec qui elle travaille, à ses clients et rendre la cuisine accessible à ceux à qui elle ne l’est pas d’habitude.

JONAS TOLEDO

Des Philippines à Paris

Jonas a 17 ans quand il quitte l’école et les Philippines pour venir en France. Il commence comme plongeur puis devient commis dans plusieurs restaurants et traiteurs.
Avide de connaissances, il apprend le métier en regardant, en reproduisant, et en lisant de nombreux livres, et se sent rapidement un vrai sentiment d’appartenance à l’univers de la cuisine, même face à la chaleur ou la pression…
En 2015 il rejoint l’équipe de Karim Haidar Traiteur. Depuis son arrivée en France il y a 6 ans, Jon a montré toutes les compétences d’un futur Grand Chef.
Lors de ses collaborations avec Le Recho, Jonas mélange la cuisine de son riche apprentissage en France et celle de ses origines pour créer sans cesse de nouveaux plats savoureux.