Les Chefs

VANESSA KRYCEVE

Une cuisine végétale et responsable pour rassembler

L’expérience professionnelle de Vanessa débute par la pâtisserie chez Ladurée puis chez Pierre Hermé alors qu’elle a entre 16 et 20 ans. Sa double passion pour la cuisine et les lettres la conduit à travailler auprès de Julie Andrieu, journaliste et consultante culinaire. En 2009 paraît son premier livre de cuisine Délices et coeur brûlé, le journal gastronomique de MlleK chez Agnès Viénot, qui rencontre un vif succès en librairie. Elle poursuit sa formation en alternance chez Guy Savoy où elle découvre la véritable “gastronomie française”. A cette époque elle travaille pour des galeries d’art et des artistes en Allemagne et à Londres et pour des entreprises événementielles comme animatrice et cheffe indépendante ainsi que comme consultante pour des restaurants. En 2014, elle accepte la place de chef qui lui est proposée pour faire l’ouverture du bistro à cocktails ARTISAN, rue Bochart de Saron. Sa cuisine est définitivement responsable voire militante, à dominante végétale, emprunte de ses multiples expériences. Elle est graphique, généreuse et gourmande tout en étant équilibrée et saine.

JUSTINE GOUAUX

La pâtisserie comme moyen de conscientisation

Après une réorientation de la biochimie à la pâtisserie à 19 ans, Justine a exploré de nombreuses facettes du métier (boutique, traiteur, palace, restauration, cours à domicile et en ateliers,…) avant de se persuader que si elle avait réussi à faire de sa passion sa profession, il fallait que celle-ci soit également en accord avec ses valeurs personnelles.  Son engagement au sein du RECHO lui permet de se former au salé avec une cuisine végétarienne et généreuse (tout ce qu’elle aime!) mais surtout il l’amène à relever des challenges et à acquérir de nouvelles compétences grâce à des projets et à des rencontres toujours plus marquantes.

CHLOÉ CATTET

Après une formation en reconversion professionnelle ou Chloé a passé son son CAP de cuisine à Ferrandi en 2015, notre cheffe a ensuite travaillé en restauration traditionnelle en tant que chef de partie. Chloé a poursuivi sa nouvelle carrière en freelance dans plusieurs restaurants et entreprise de traiteur. Elle nous a rejoint courant été 2018 et a été responsable cuisine et approvisionnement pour le Grand RECHO.

MOHAMMAD EL KHALDY

Rassembler autour des saveurs de Syrie

C’est la guerre qui a fait du chef syrien Mohammad El Khaldy un « réfugié ».
Mohammad est né à Damas en 1980 et découvre à 16 ans le monde magique de la cuisine. Il est admis dans des restaurants reconnus et anime ses propres émissions de cuisine, avant d’ouvrir ses propres restaurants. Alors qu’il est demandé à Dubai, Abou Dhabi, au Liban et en Egypte, et que paraît son livre « Cooking civilization and assets », la malédiction de la guerre le contraint à fuir son cher pays.
Il traverse la mer puis l’Europe pendant 12 mois, avec sa femme et ses enfants, prêts à se reconstruire de zéro. Malgré sa peine, Mohammad El Khaldy n’a jamais abandonné ses rêves. Il fait tout pour les concrétiser et combler les rêves de ses enfants dans un pays qu’il dit « aimer pour les avoir acceptés tels qu’ils sont ».

Caroline Gomas

Caroline nous a rejoint sur le Grand RECHO à Arras, et a activement participé à l’encadrement des ateliers de cuisine et à l’accompagnement des bénévoles ainsi qu’à la bonne marche de la cuisine.

Julie Bavant

Fondatrice de Veganizer, Julie défend une cuisine végétarienne pour tous et met son savoir-faire au service des particuliers, d’événements d’entreprises et pour du consulting culinaire.

Après 15 ans passés dans la presse, Julie s’est reconvertie dans la cuisine. Après une année à Ferrandi pour préparer le CAP cuisine, la jeune cheffe intègre la prestigieuse cuisine du chef Alain Passard, à l’Arpège*** à Paris. Cette expérience intense et enrichissante la conduit à s’intéresser d’avantage à la gastronomie végétale.

Plusieurs expériences suivent (Hôtel Matignon, Soya, Hobbes) et confortent son orientation vers une cuisine végétarienne et végétalienne.

Elle rejoint Le RECHO en 2018, séduite à la fois par la cause que par les valeurs culinaires que défend l’association.

CLARENCE KOPOGO

De la France à l’Afrique

Clarence a passée une bonne partie de son adolescence à Bobigny (93). Après une première expérience, en salle au Comptoir Générale, elle décide de passer le pas de la cuisine, la production, et postule à la formation de Thierry Marx, CUISINE MODES D’EMPLOIS. En parallèle de sa formation, Clarence et sa sœur créent la Table Nali (comprendre « table sur la tête » en sängo) avec l’objectif de promouvoir la gastronomie Africaine, la cuisine de leurs origines (celle de leur mère), une cuisine méconnue du grand public que Clarence revisite avec bonheur.
Séduite par l’initiative et les valeurs du RECHO, Clarence participe activement aux ateliers de l’association. Dans ces temps actuels de replie sur soi, elle est persuadée que la cuisine est un vecteur de rassemblement.