Soirée caritative : les Arrageois s’emparent du projet

Voir les photosVoir l'article

Présentation du Grand RECHO : un bel accueil

C’est dans le cadre splendide du Restaurant Les Francs burgers, à Arras, que Le RECHO organisait, jeudi 17 mai, sa première rencontre officielle avec l’ensemble des acteurs institutionnels, économiques et associatifs du territoire, en présence de Frédéric Leturque, maire d’Arras. Une soirée caritative qui a permis de faire connaître le projet et de lever des fonds pour le projet.

 

<< Retour en image sur la soirée dans la galerie / Photos © Jérémie Croidieu

Une centaine d’invités présents, 12 restaurateurs volontaires pour abonder généreusement le buffet, une quinzaine de bénévoles… S’il ne fallait s’arrêter qu’aux chiffres, le succès serait déjà au rendez-vous. Mais le bénéfice de cette première soirée à la rencontre des Arrageois va bien au-delà.

Si certains des convives ont eu la chance de repartir de cette soirée avec les merveilleux lots, offerts par nos chefs ambassadeurs et mis aux enchères, elle a permis à notre équipe de nouer des contacts forts et prometteurs pour les semaines à venir.

>> Nous tenons à remercier chaleureusement tous les partenaires qui nous ont soutenu à l’occasion de cette soirée, et plus largement, qui prennent d’ores-et-déjà part à la construction du Grand RECHO. Découvrez-les ici.

Nous sommes excessivement touchées par l’envie et la bonne volonté que nous avons rencontrées ! Signe que la dynamique qui s’engage nous mènera très loin, Frédéric Leturque a pris la parole pour rappeler que « ce projet porte des valeurs chères à la ville d’Arras ». « J’ai trouvé ça original est pourtant très simple, cette volonté qui est aussi la nôtre d’offrir un accueil à des personnes qui, même si elles sont de passage, ont droit à un accueil réconfortant. »

Nous devons raisonner avec nos cœurs plutôt qu’avec nos pieds et avec nos peurs. Le RECHO est un formidable starter pour le déclencher. – Frédéric Leturque

Cette soirée a également permis de confirmer le besoin des associations d’inscrire leur action dans une globalité, ce que permettra Le Grand RECHO. Frédéric Leturque a d’ailleurs rappelé son souhait que « ce ne soit pas un coup d’éclat. Ce qui est important, c’est de travailler sur la durée en allant à la rencontre de ceux qui font des choses tous les jours et qui sauront trouver une motivation dans ce projet. »

C’est ce à quoi nous nous emploierons encore et encore au cours des prochains mois.

 

 

Veuillez entrer un email valide

Une erreur est survenue!
Veuillez vérifier votre connexion ou contacter une administrateur du site

Merci pour votre inscription ! A présent nous allons pouvoir vous raconter notre vie ! ;) ... Stay tuned !

Nous vous comptons déjà parmi nos amis !

© 2017 — Powered by Spin Interactive