13 chefs engagés seront au Grand RECHO

Dans leurs restaurants, il ne s’agit pas seulement de cuisine. Il est aussi question d’environnement, d’humain. Ils sont surbookés, over-débordés, et pourtant, ils ont dit oui au Grand RECHO, comme une évidence.

On les aime. Parce que c’est beau ce qu’ils ont parcouru comme chemin, parce que c’est bon ce qu’ils font. Parce qu’ils incarnent la générosité, le partage et l’excellence en même temps.
Ils vous disent en quelques mots pourquoi ils sont au Grand RECHO.

“Nous cuisiniers, nous avons la chance immense de pouvoir rassembler les gens le temps d’un repas. Dans nos restaurants, ils se retrouvent pour se raconter leurs vacances, discuter un contrat, célébrer un événement. La cuisine c’est ça. C’est se retrouver et oublier ses différences.” – Amandine Chaignot

“Le partage, c’est l’essence même de la cuisine ! L’idée du Grand RECHO de tous cuisiner ensemble, c’est énorme ! C’est gommer les différences ; on est là juste pour un partage et c’est ça la force de cette idée.” – Sonia Ezgulian

“Magnifier un moment difficile, ça c’est beau. C’est ça qu’il va être important de vivre : faire qu’on passe du bon temps ensemble.” – Edouard Loubet

“L’important, c’est d’agir. Gueuler sur ce qui ne va pas, ça ne fait pas avancer. Pour aider, il faut agir, et il n’y a pas de petite façon d’aider.” – Florent Ladeyn

“Cette idée est fantastique. Elle donne la possibilité à l’autre de s’exprimer, de faire et non pas seulement de recevoir.” – Fatema Hal

“Participer au Grand RECHO, c’est normal. Le mot partage, il est au cœur de notre profession. Et derrière le mot partager, il y a mille notions : partager le geste, la tradition, la mémoire, le plaisir…” – Michel Troisgros

“Cuisiner pour l’autre, c’est très bien, c’est notre mission de cuisiniers.
Mais cuisiner avec l’autre, ça c’est un autre élan qui ne pouvait que m’emballer.” – Olivier Roellinger

“La cuisine peut permettre ça, passer du temps ensemble pour s’ouvrir
à ce que les autres peuvent nous apporter, je le vois comme une chance.” – Gabriel Asseman

Mais aussi Virginie Dufour, chef du RDV à Arras, Julien Dumas, chef du Lucas Carton à Paris, Manon Fleury, cheffe du Mermoz à Paris et Alessandra Montagne, cheffe de Tempero à Paris.

Programme

Samedi 6 – Amandine Chaignot, Alessandra Montagne, et Manon Fleury
Dimanche 7 – Amandine et Chaignot, Manon Fleury et Virginie Dufour (le RDV à Arras)
Lundi 8 – Gabriel Asseman
Mardi 9 – Edouard Loubet** et Olivier Roellinger*
Mercredi 10 – Florent Ladeyn et Virginie Dufour
Jeudi 11 – Michel Troisgros et Sonia Ezgulian
Vendredi 12 – Sonia Ezgulian
Samedi 13 – Fatema Hal, Mohammad Elkhaldy et Luc Legendre

Dimanche 14 – Luc Legendre

Vous souhaitez cuisiner à leurs côtés ? Inscrivez-vous comme bénévoles.